Les enjeux de la 28ème journée de Ligue 2

Les enjeux de la 28ème journée de Ligue 2

A dix journées du terme de cette saison de Dominos Ligue 2, l’heure est venue de dresser les enjeux de la 28ème journée.
Des équipes aux dynamiques opposées
Commençons par le leader, qui reçoit Sochaux (18ème) pour un choc des extrêmes. Le FC Metz (1er) comptabilise toujours trois points de plus que son dauphin brestois. Le Stade Brestois 29 (2ème) accueille également une équipe de bas de tableau, Valenciennes (15ème), qui semble toutefois avoirs pris une option sur le maintien en s’imposant à trois reprises sur ses quatre derniers matchs. Les Bretons sont toujours sur leur excellente série de dix rencontres sans défaite. Lorient (3ème) tentera de retrouver sa bonne dynamique sur le terrain de Nancy (17ème), après une défaite surprise contre Orléans lors de la précédente journée. Attention aux Nancéiens qui ont redresser la barre en s’imposant lors de leur trois dernières confrontations. Au pied du podium, le Paris FC (4ème) tentera de confirmer son succès sur Lens contre Niort (11ème). Les Sangs et Or (5ème) feront face à une équipe d’Auxerre (12ème) qui a perdu ses deux dernières rencontres. Derrière le top5, Troyes (6ème) a l’occasion de revenir sur les Lensois. Les joueurs de l’Aube peuvent enchaîner une troisième victoire consécutive face à Châteauroux (14ème). Également, Orléans (7ème), l’équipe en forme du moment, reçoit le Gazélec Ajaccio (16ème) qui affiche à l’inverse le plus mauvais état de forme sur les cinq dernières journées.
Par ailleurs, cette journée verra s’opposer Clermont (8ème) et Grenoble (9ème), pour un choc entre équipes du top10. Le perdant pourrait définitivement dire à dieu à tout rêve de barrage.
Une journée compliquée pour les mal classés ?
En bas du classement, Béziers (19ème) tentera de renouer avec le succès face à une équipe du Havre (10ème) en perdition. Le Red Star (20ème) se rendra lui à Ajaccio (13ème) dans l’optique de quitter cette place de lanterne rouge. D’autant que Sochaux et Nancy auront fort à faire face à des équipes candidates à l’accession à l’échelon supérieur.

Leave a Comment