Le  Tour des France des supporters (Ligue 2/ J1) : les RoudBoys / En Avant Guingamp

Le Tour des France des supporters (Ligue 2/ J1) : les RoudBoys / En Avant Guingamp

1er volet de notre tour des adversaires du GF38 vu par leurs supporteurs, avec aujourd’hui les Roud Boys (@RoudBoys sur twitter) et Franck (@franckb22) qui nous a accordé de son temps avant le match de vendredi entre Guingamp et le GF38.

Alors, premièrement comment t’es venue ta passion pour l’En Avant Guingamp ?

“Personnellement, la première fois que je suis allé à Roudourou c’était avec mon club de foot, le Club Sportif Rostrenois et c’était un match couperet : la dernière journée de championnat 2001/2002, le maintien était en jeu.
Et la suite, je ne l’oublierai jamais. Carnot marque à l’heure de jeu le but de la victoire. C’était la folie dans le stade. Depuis, il n’y a plus que Guingamp qui compte.”

Comment est venue l’idée du compte tweeter et du site RoudBoys ?

“Avec quelques connaissances sur Twitter on s’est réuni et on s’est dit que c’était dommage de faire nos vannes tous séparément. On a également fait le constat que la communauté guingampaise manquait un peu de vie sur cet aspect là. Donc on s’est clairement basé sur le modèle déjà créé par d’autres groupes comme We Are Malherbe ou le Capitole FC et on s’est lancé dans l’aventure il y a maintenant trois ans.”

Comment a été vécue la difficile saison passée ? Dans quel état d’esprit tu abordes cette nouvelle saison ?

“Elle a été vécue comme peut l’être vécue l’une des pires saisons de notre histoire dans le monde pro : difficilement. Mais on a essayé de garder notre ligne directrice qui est de faire rire les gens sur et avec Guingamp. Que ce soit quand on en prenait 9 contre le PSG ou quand on les sortait de la Coupe de la Ligue. Ce sera une saison qui restera à jamais dans nos mémoires. Quant à celle qui approche, c’est compliqué. On est entre deux états. La joie de retrouver notre équipe et la peur de ne pas réussir à rebondir avec une équipe qui ressemblera quand même beaucoup à celle de l’an dernier.”

L’objectif pour vous cette saison ?

“Sur le papier, on doit objectivement pouvoir jouer le TOP5. Après, c’est un championnat qui a tellement évolué en six ans et on a une équipe profondément marquée donc c’est impossible de dire ce qu’on peut espérer sans avoir vu 4/5 matchs.”

Au niveau du mercato, que penses-tu de celui de Guingamp ?

“On s’attendait à un mercato beaucoup plus mouvementé que ça. Au final, on perd assez peu de titulaires. Johnson avait été relégué en gardien #2 par Gourvennec, Ikoko était abonné au banc, au mieux. Seuls Coco et Thuram jouaient vraiment ces derniers mois. Sur les trois arrivées, deux sont expérimentés en Ligue 2 et connaissent bien le championnat.”

Concernant votre adversaire de la semaine, le GF38, que sais-tu du club ?

“Honnêtement très peu de choses sur le club en lui-même. On a sûrement partagé quelques joueurs en commun. Alharbi El Jadeyaoui déjà. Et vous serez à jamais associés à un des plus grands joueurs de notre histoire, puisque c’est contre vous que l’illustre Coco Michel a fait le choix de tirer sa révérence.”

Vendredi quel est le joueur qui pourrait faire mal à Grenoble côté EAG ?

“Étonnement, notre homme en forme de la préparation, c’est Ronny Rodelin. Incapable de mettre un pied devant l’autre tout au long de la saison passée, il semble bien plus en jambes. À voir si ça se concrétise en championnat.”

Enfin pour finir un petit prono pour vendredi ?

“On va espérer se lancer doucement dans le championnat. Une petite victoire 2-1, on signe.”

Le site internet des RoudBoys : http://roud-boys.fr/

Leave a Comment