Le tour de France des supporters: Thimothé (@thimbarou) de la Bande à Bonal

Le tour de France des supporters: Thimothé (@thimbarou) de la Bande à Bonal

Pour cet avant-dernier match de la phase aller de Ligue 2, le GF38 se déplace à Sochaux et c’est avec Thimothé, membre du site La Bande à Bonal que nous avons pu discuter pour le 18ème épisode de notre Tour de France des supporters de Ligue 2.

Quand est-ce que, et comment t’es venue ta passion pour le FCSM ?

“Alors, j’ai beau être né loin des usines Peugeot et de la Franche-Comté, le FCSM c’est une histoire de famille (mon arrière-grand-père était dans l’équipe fondatrice du club) et je supporte l’équipe depuis plus ou moins ma naissance. Donc plus ou moins 23 ans.”

Ton souvenir le plus marquant ?

“L’arrêt de Richert sur la panenka de Landreau et la victoire en coupe de la Ligue 2004. C’est mon premier souvenir vraiment heureux par rapport au FCSM. Le premier dont j’ai compris la portée et c’était vraiment fort !”

Comment est né le site, dont tu fais partie, La Bande à Bonal ?

“Alors au départ, c’était plus le blog de Jon Bon Bonal (@bonbonal sur Twitter) qui écrivait des articles principalement sur l’analyse tactique des matchs du FCSM. La communauté a grossi et d’autres se sont greffés au projet avec diverses idées d’articles (les notes du match, l’avant-match, les jeunes, des interviews d’anciens ou de personnalités liées au club). Personnellement, j’ai fait partie de ceux-là. Et aujourd’hui on est toujours un petit groupe à faire tourner le site en fonction des matchs et de l’actualité du club.”

Pour revenir au terrain, quel bilan tires-tu de cette dernière saison compliquée ?

“La saison dernière on est passé par un trou de souris sportivement grâce à un bon mercato hivernal et la mise d’Omar Daf sur le banc. L’éviction de Baskonia et de son équipe est aussi l’une des raisons qui ont permis le retour du public au stade, qui je pense, a joué son rôle dans la fin de saison. Administrativement, si l’équipe à la tête du club semble avoir changé, rien n’a été communiqué depuis cet été et tout semble encore très complexe et nébuleux, ce qui n’est pas pour me rassurer. Si sur le terrain, la bonne fin de saison dernière a donné suite à un très bon début de saison, on fait actuellement face aux limites de notre effectif. On est très solides défensivement, mais manque offensivement et on a du mal à jouer en étant mené au score. En bref, si sportivement on va mieux, dans les coulisses ça reste compliqué.”

Concernant votre adversaire de la semaine, le GF38, que peux-tu me dire sur le club ?

“Déjà sur le plan personnel, venant de Savoie, j’ai beaucoup de sympathie pour le GF38 que je suis content de revoir à ce niveau depuis l’année dernière. Après avoir vu des matchs de Ligue 1 dans un tout nouveau stade des Alpes il y a une quinzaine d’années, ça m’avait attristé de voir ce club détruit par des équipes dirigeantes incompétentes. Aujourd’hui, on connaît bien certains de vos joueurs (Gibaud et Papa Camara notamment) et votre coach qui est aussi un ancien adjoint de la maison. Vous avez l’air d’avoir fait un bon début de saison, mais de marquer un peu le pas depuis quelques matchs, un peu comme nous. Le match va être intéressant à ce niveau-là”

Un Sochalien à surveiller ?

“Je pense que le joueur à surveiller côté Sochalien c’est Younes Kaabouni qui est sûrement le joueur le plus régulier depuis le début de saison en l’absence de Maxence Lacroix. Faites attention aussi à Ourega qui revient de blessure et qui avait montré de très bonnes choses en début de saison.”

Et pour finir, un petit pronostic ?

“Mon pronostic, c’est une victoire 1-0 de Sochaux qui ouvre le score tôt dans le match et s’offre le type de match que l’équipe apprécie beaucoup en laissant l’initiative à l’adversaire et contrant fort.”

Leave a Comment