Le Tour de France des Supporters (Ligue 2) : Christophe, journaliste à Lensois.com

Le Tour de France des Supporters (Ligue 2) : Christophe, journaliste à Lensois.com

C’est le sixième volet de notre tour de France des supporteurs des adversaires du GF38 avec cette semaine, la réception au Stade des Alpes du RC Lens. Nous avons donc pu discuter avec Christophe, journaliste à Lensois.com.

Le sentiment par rapport à la saison passée et la presque montée ? 
C’est la saison de la frustration. Ces play-offs ont permis à une équipe 5e de croire à la montée jusqu’au bout, de vivre une aventure assez folle, mais quand on connait un tel scénario, il se révèle aussi d’une grande cruauté. Le Racing n’a pas tout perdu dans l’histoire avec une effervescence, déjà forte au départ, qui s’est décuplée autour du club, autour de l’équipe pendant cette phase éliminatoire. Mais il faut l’entretenir. L’histoire du RC Lens fait que chaque échec dans la course à la montée est forcément dure à vivre autour du club.

Les objectifs de cette saison pour le club ?
Au début de la saison dernière, le RC Lens se lançait dans un nouveau projet, si elle était dans les têtes, la montée n’était pas l’objectif clair et net affiché par la direction et le staff. Il s’agissait de rebâtir tout en espérant se mêler à la lutte au printemps. Cette année, c’est différent. On a ouvertement parlé de la montée au RC Lens. Si possible en échappant à ces fameux barrages. Mais ça va être dur, il y a de la concurrence et toujours seulement deux places pour la montée automatique… Il faut vraiment être très performant pour monter désormais.

Un sentiment sur le mercato lensois ?
Il semblait bouclé ou presque à la reprise, le 1er juillet, même si on se doutait qu’il risquait d’y avoir des départs. Les dirigeants ont avancé très vite, avec de très bons éléments, bon esprit et qui ont fait leurs preuves en Ligue 2 pour la plupart, et même pour certains en Ligue 1. Mais au fil des semaines, ça s’est bousculé sur les départs. Au final, le groupe a perdu quelques joueurs importants. Par rapport à l’effectif de la saison dernière, Fabien Centonze, Jean-Ricner Bellegarde, Mehdi Tahrat ou encore Yannick Gomis dernièrement, sont partis, Mounir Chouiar est très sollicité, puis il y a l’affaire Jean-Kévin Duverne… Le club a bien recruté et l’a encore fait sur les derniers renforts, comme Jonathan Gradit, mais à l’heure à laquelle je vous écris, il semble vraiment important de trouver un renfort de poids offensivement pour compenser le départ de Gomis. L’un des postes auquel il est le plus difficile de recruter. Parce qu’un attaquant de pointe, ça coûte cher. Alors la fin du mercato n’est vraiment pas le timing idéal.

Un mot sur le début de saison du Racing ?
C’est bien parti avec deux victoires en championnat, une qualification à Troyes en Coupe de la Ligue, un bon nul à Clermont… Mais il y a eu deux défaites qui gâchent la fête. 2 défaites en 5 journées pour un prétendant à la montée, c’est déjà pas mal. Maintenant, à ce stade, tous les écarts peuvent se défaire très vite. La saison dernière, on s’était un peu emballé après un départ vraiment excellent, alors à l’inverse il serait exagéré de céder au catastrophisme maintenant, mais une 3e défaite de suite en Ligue 2 à Grenoble ferait mal avant la trêve. Le match de Coupe de la Ligue de mardi a permis de voir quelques signaux positifs sur le plan du caractère, il faut espérer pour le Racing que cela soit annonciateur d’un bon résultat lundi.

Pour le match, que peux-tu dire nous du GF38, l’adversaire lensois?
Grenoble, c’est un beau club de Ligue 2, avec un beau stade. C’est bien de le revoir en Ligue 2. Le classement a l’air assez trompeur. Il n’y a pas encore eu de victoire, mais des nuls contre des clients, à Guingamp qui reste un relégué de Ligue 1, contre Troyes… Et Chambly, c’est un promu, mais solide. Il ne faut jamais prendre à la légère les équipes qui viennent de National 1 puisqu’il y en a presque toujours une qui s’illustre sur toute la saison…

Enfin un joueur à surveiller tout particulièrement pour les Grenoblois et un petit pronostic ?
Cela peut paraitre un peu facile parce qu’il vient de Grenoble, mais on va dire Florian Sotoca. C’est une des satisfactions du début de saison. On l’a vu jouer à droite et un peu dans l’axe aussi avec le RC Lens et il fait bonne impression. On sent le joueur bien dans sa tête, sérieux, généreux, intelligent dans le jeu et capable d’être adroit. Bonne pioche pour le RC Lens mais vous vous en doutiez sûrement de votre côté ! Pour le pronostic j’espère une victoire 2-1 du RCL.

Leave a Comment