Le Tour de France des supporters (L2) : Le Petit Chamois @petitchamois

Le Tour de France des supporters (L2) : Le Petit Chamois @petitchamois

Dans le cadre de la septième journée de Ligue 2, ce vendredi 13 septembre, voici donc le septième volet de notre tour de France des supporteurs des adversaires de Grenoble, avec cette semaine, Baptiste du site Le Petit Chamois.

Pour commencer tout simplement, depuis quand supportes-tu Niort ? Et comment t’est venue cette passion pour ton club ?

“C’est une longue histoire qui remonte à l’année de l’accession des Chamois à la Ligue 1 (1986), mais franchement peu intéressante, en revanche, je suis supporter Chamois depuis plus de 30 ans et j’ai tout connu, du statut amateur aux exploits pros, à la reconstruction du club dans nos dernières années.”

En ce qui concerne le site le Petit Chamois, comment est-il né ?

“J’ai été le webmaster du site officiel et responsable de la comm’ Chamois en ligne pendant près de 10 ans… Naturellement, quand ma mission a pris fin, ma passion, elle, est restée intacte. Le Petit Chamois est né alors comme pour répondre au site officiel, de manière plus drôle, plus irrévérencieuse.”

S’il fallait retenir un souvenir de ces années à supporter Niort, lequel serait-il ?

“Un seul souvenir c’est très difficile mais personnellement, je reste ému du quart de finale de Coupe de la Ligue contre St Etienne en 2000/2001, j’étais au stade et quel bonheur !

Et dans un registre peut-être moins médiatique, le match de notre remontée de National de Ligue 2 lorsque nous sommes tombés très bas (CFA) était quelque chose de fort, l’impression d’être revenu de l’enfer.”

Un bilan de la saison passée de Niort ?

“La saison passée a vraiment été une saison étrange, assez rare en 30 ans de supportariat : nous avons fait une première partie canon avec un coach qui réussissait tout ce qu’il tentait puis cela a explosé en vol pour de nombreux facteurs : le départ du coach de manière franchement indigne, puis un groupe touché et incapable de se redresser. Heureusement que le maintien était presque acquis à mi-chemin sinon nous aurions eu probablement du mal à finir la saison.”

Et une réaction sur le bon début de saison des Chamois ?

“Cette année, on retrouve de l’envie, de la vie (dans le groupe) et, après avoir mangé son pain noir, le coach Plancque semble être le bon bonhomme pour à la fois insuffler une envie de gagner, un jeu offensif et une certaine forme de calme, de raison gardée pour ne pas se brûler les ailes. C’est plaisant.”

Plutôt satisfait du mercato niortais ?

Un mercato de L2, pour être honnête, ne te satisfait ou ne t’insatisfait qu’après coup : la satisfaction vient du fait de la réussite des paris tentés.

Néanmoins, le fait de ne pas avoir perdu nos cadres est déjà un bond en avant énorme par rapport à nos années précédentes. Très concrètement vous avez perdu votre « gros joueur » (Youssouf M’Changama) en lieu et place de notre Jacob (longtemps annoncé du côté de Guingamp).”

Un mot sur l’adversaire du week-end, le GF38 ?

“Grenoble est un club sérieux, dur à jouer et qui m’a toujours fait une impression de solidité.”

Quels sont les joueurs à surveiller côté Niort ?

“Chez nous, c’est notre milieu qui constitue notre force, Louiserre-Kemen-Jacob est un trio que bien des équipes de L2 peuvent nous envier.”

Enfin un petit pronostic ?

“Le match sera serré. 1-0 ou 2-1, je signe.”

Leave a Comment