Le GF38 repart (laborieusement) de l’avant

Le GF38 repart (laborieusement) de l’avant

Le Grenoble Foot 38 s’est imposé 1-0 face à Mulhouse grâce à une réalisation de Florian David, dans une rencontre marquée par une interruption de 10 minutes après le jet d’un projectile sur la pelouse.




Suivez le Live sur Score n’co

Olivier Guégan : Le match de la semaine dernière contre Andrézieux nous a perturbé. Je n’ai pas ménagé mes joueurs cette semaine. Ce soir, ils y ont mis beaucoup de bonne volonté. Parce que beaucoup étaient juste physiquement. Edwin Maanane n’a pas eu d’entraînement cette semaine. (Ibréhima) Coulibaly n’a repris qu’hier, on a testé Hugo (Cianci) hier aussi… Dans les moyens du moment, les joueurs ont été au bout. On sort de ce match avec 3 points en ayant marqué, sans prendre de but. On revient sur nos concurrents directs. C’est ce qu’il faut retenir.
(Sur le match) On fait une première mi-temps intéressante. Avec beaucoup d’occasions encore une fois. Si on joue bien les coups, on doit tuer le match. Il va falloir y penser très sérieusement à tuer les matches…pour se rendre la tâche plus facile. La deuxième, c’est le mental qui a gagné. Je félicite vraiment mes joueurs. Ce n’était pas un match facile. Face à une équipe qui jouait à cinq derrière, qui fermait beaucoup le jeu. Le terrain était aussi compliqué à appréhender, il y avait eu un match de rugby la veille (Samoa-Canada). Mais ce soir, c’est un collectif qui a réussi à réenclencher, je l’espère, une longue série de résultats positifs. Pour la semaine prochaine, on va peut-être récupérer Mathieu Lafon et Nico Belvito. Je tiens à féliciter Arsène Elogo. C’est un joueur intéressant. Il a de grande qualité que l’on ne souligne pas assez souvent. Il doit jouer plus juste, plus vite. Mais il est à l’origine du premier. Il y a une concurrence à ce poste de plus en plus importante, maintenant à lui de la garder.
(Sur l’arrêt du match par l’arbitre) Je ne sais pas ce que l’on risque. Mais je pense que les arbitres ont fait un peu de zèle. Je leur souhaite, pour leur expérience, d’aller arbitrer dans d’autres ambiances plus animées, notamment dans les divisions inférieures.

Bassiri Keita : (Sur le contenu du match) Ce n’était pas très clair. On ne savait pas trop s’il fallait protéger le 1-0, continuer à attaquer… A l’avenir, il faudra se mettre à l’abris. On a retrouvé un très bon état d’esprit. A Andrézieux on avait les occasions de gagner ce match. Mais on ne les a pas concrétisées. Alors dans la semaine, Le coach nous a bougé. Il a remis l’église au milieu du village.
(Sur le match à venir contre le Puy) On y pense c’est sûr. Les échéances arrive vite dans ce groupe de CFA. A nous de garder le plus petit écart possible jusqu’à ce match pour l’aborder de la meilleure des façons.
(Sur la Coupe de France) La coupe permet d’enchaîner, de garder la forme. C’est évidemment un objectif de faire un bon parcours. Moi personnellement, je n’ai jamais fait de parcours en Coupe de France donc ce serait tout Bonus pour moi.

 

Leave a Comment