Le bilan de la préparation du GF38

Le bilan de la préparation du GF38

Ce vendredi s’est achevé la préparation de Grenoble après 5 matchs face à des équipes françaises et suisses de différents niveaux. Retour global sur ces 4 semaines de présaison, en chiffres et en point-clés.

Le rappel des matchs :

  • GF38 – Le Puy Foot 43 : 3-1

  • FC Sion – GF38 : 1-1

  • Bourg-Péronnas – GF38 : 2-2
  • Yverdon – GF38 : 2-3
  • GF38 – Rodez : 0-0

Les chiffres importants :

  • 9 buts marqués, soit 1.8p/m.

  • 6 buts encaissés, soit 1.2p/m.

  • 3 buts inscrits sur penalty

  • 4 buts inscrits sur coup de pied arrêtés (coup franc indirects ou corners)

Les buteurs du GF38 sur la préparation :

  • Terell Ondaan : 3 buts
  • Jonathan Tinhan : 2 buts
  • Florian Raspentino : 2 buts
  • Willy Semedo : 1 but
  • Charles Pickel : 1 but

Les passeurs décisifs du GF38 sur la préparation :

  • Florian Michel : 2 passes décisives
  • Youssouf M’Changama : 2 passes décisives
  • Jonathan Tinhan : 1 passe décisive
  • Chris Goteni : 1 passe décisive

Les points positifs :

  • Invaincus : C’est assez simple mais toujours bon à prendre, Grenoble n’a en effet pas perdu durant sa préparation. Avec deux victoires et trois matchs nuls les hommes de Philippe Hinschberger n’ont toujours pas connu la défaite cette saison, de quoi apporter de la confiance au groupe.

  • Les coups de pied arrêtés offensifs : Effectivement, le GF38 s’est montré très adroit dans cet exercice, puisqu’ils ont su inscrire deux buts sur corner (par Raspentino et Pickel) et deux suite à des coups-francs (par Ondaan les deux fois). Même si Grenoble a eu, et on y reviendra plus tard plus de mal dans le jeu, l’importance de coups de pied arrêtés bien travaillés ne peut pas être négligée, et cela pourrait bien être l’une des forces du GF38 cette saison.

  • Des attaquants qui marquent : Assurément, la probable ligne d’attaque grenobloise cette saison a su inscrire des buts, trois pour Ondaan, deux pour Tinhan et Raspentino et même un pour Semedo. Pour des attaquants, cela est évidemment toujours bénéfique pour la confiance, et on ne peut que le voir comme un point positif de cette préparation.

Les points négatifs:

  • Encore certaines difficultés dans le jeu : Si l’on fait le compte, seuls deux buts de Grenoble ont été inscrits dans le jeu, les deux lors du premier match par Semedo puis Ondaan, tout le reste sont coups de pied arrêtés et penaltys. C’est un constat que partage le coach Hinschberger à notre micro à l’issue du match face à Rodez: “offensivement on a manqué d’automatismes et de proximité.” Ce manque d’automatismes peut facilement être expliqué par le renouveau du groupe du GF38 et du fait que les joueurs se découvrent et apprennent à jouer ensemble. Néanmoins, il ne faudra pas que ces difficultés ne durent trop longtemps, au vu de la longue saison qui attend Grenoble.

  • Quelques périodes de doute : Au cours de la préparation, il est arrivé parfois que le GF38 semble un peu perdu et globalement dominé par son adversaire. On peut par exemple revenir au match face à Bourg-Péronnas où Grenoble a connu une première période très compliquée en encaissant coup sur coup deux buts. Ou encore face à Yverdon où les Grenoblois ont manqué leur entame de seconde période en passant de 2-0 à 2-2. Les temps faibles que vivront les joueurs du GF38 devront être mieux maîtrisés pour pouvoir espérer réaliser une saison de haute volée.

  • Pas vraiment de victoire “référence”: Malgré qu’ils soient invaincus, les Grenoblois n’ont pas signé de victoire face à un adversaire de leur niveau. En effet les deux victoires du GF38 ont été face à des adversaires plus modestes comme le Puy (National 1) et Yverdon (D3 Suisse). Cette victoire aurait pu être vendredi face à Rodez, adversaire que rencontrera Grenoble cette saison en Ligue 2 mais elle n’est pas venue. Désormais c’est à Grenoble de trouver des victoires références durant ce début de saison.

Leave a Comment