L’adversaire de la semaine : Valenciennes

L’adversaire de la semaine : Valenciennes

Après sa belle victoire face à Caen vendredi dernier, Grenoble se déplace en espérant ramener un bon résultat, chez l’une des bonnes équipes de ce début de saison, le Valenciennes Football Club.

Le club :

Suite à huit saisons en Ligue 1, de 2006 à 2014, avec notamment quelques belles places en milieu de tableau sous les ordres d’Antoine Kombouaré, de Philippe Montanier ou encore de Daniel Sanchez, le VAFC n’a pas réussi à remonter depuis la descente en 2014. Pire, le club n’a même jamais vraiment réussi à disputer la montée en Ligue 1. En effet les Nordistes n’ont pas réussi à faire mieux qu’une douzième place en 2016 sans pour autant être réellement être menacé par une relégation non plus. Plusieurs saisons donc, dans le ventre mou du classement comme l’illustrent les quatre dernières saisons, toutes terminées entre la douzième et la quatorzième place.

Le mercato :

Premier point important de l’intersaison du VAFC, un changement de coach, départ de Réginald Ray, et arrivée de l’ancien coach Grenoblois, Olivier Guégan. Pour ce qui est des joueurs, le départ majeur est celui de Tony Mauricio, auteur d’une très bonne saison qui rejoint le voisin Lensois. Deux gardiens sont partis, Perquis est prêté aux Pays-Bas et Vincensini arrive en doublure au RC Lens. Autres joueurs importants Robail, Niakaté et Massouema ont tous vu leur prêt se terminer. On note aussi les exils de Florian Raspentino ainsi que de Loïc Nestor qui ont tous deux signés au GF38. Font chemin inverse, le capitaine Grenoblois Maxime Spano accompagné par Malek Chergui tous deux en fin de contrat. Au poste de gardien, le VAFC accueille le girondins Jerôme Prior et au milieu le club compte les arrivées de Fedele, et de Sessi D’Almeida en provenance d’Italie et d’Angleterre. Enfin, plusieurs joueurs arrivent en prêt comme l’ailier Gautier Hein de Metz, le défenseur Brassier de Rennes et l’avant-centre Baptiste Guillaume, depuis le SCO d’Angers.

Le début de saison :

Depuis la défaite inaugurale à Chambly lors de la première journée (1-0), Valenciennes a su bien se relever en enchaînant sept matchs sans défaite, dont quatre victoires de rang face au Mans, Rodez, Guingamp et Clermont. Mais plus récemment les joueurs du VAFC ont plus de mal, ils n’ont pas gagné au mois de septembre, avec deux nuls, l’un à Sochaux (0-0) et l’autre face à Niort (1-1) avant de s’incliner en Corse face à l’ACA, la semaine passée (2-0).

Le XI face à Ajaccio :

Depuis le début de saison, les deux anciens du GF38 sont bien titulaires dans le 3-4-3 d’Olivier Guégan, Maxime Spano occupe l’axe droit de la défense tandis que Malek Chergui, lui est à l’aile droite. Les compagnons du franco-algérien en défense sont le Ghanéen Ntim et le jeune Brassier prêté par Rennes. Sur les côtés du milieu on retrouve le capitaine Laurent Dos Santos à droite ainsi que Steve Ambri à gauche. Le duo au milieu de terrain est formé par Sessi D’Almeida et du prometteur Julien Masson, préselectionné chez les espoirs. Le trio offensif est donc composé de Chergui, mais aussi de l’expérimenté Teddy Chevalier et de l’ancien international espoir Belge, Baptiste Guillaume.

Leave a Comment