GF38 – un seul mot d’ordre : GAGNER

GF38 – un seul mot d’ordre : GAGNER

Le GF38 accueille les Herbiers, ce vendredi, au Stade des Alpes (>> à suivre en direct), pour la première des trois étapes qui doivent le mener en Ligue 2. Il n’y a plus de calculs à faire pour les coéquipiers de Steven Pinto Borges, décevants et inoffensifs ces dernières semaines. Seule la victoire sera belle pour Grenoble.




Oublier la défaite à Chambly, oublier la disette offensive, oublier le classement… Et ne se concentrer que sur une seule chose : gagner. Car les Grenoblois ne peuvent plus compter sur des résultats favorables sur les autres terrains. A trop stagner, le GF38 a épuisé tous ses crédits, a épuisé sa crédibilité.
Olivier Guégan a parlé cette semaine de « finales » à disputer. Et avec son staff a tenté d’insuffler un état d’esprit de guerriers à ses joueurs (on vous parlera en avant match de la petite « surprise » qui a été faite aux Grenoblois). On serait tenté de dire que c’est le point fort de cette équipe depuis deux ans. Mais la prestation à Chambly il y a une semaine fut inquiétante, avec une équipe sans envie, incapable de se sublimer à quelques marches d’un retour vers le monde professionnel.

Première pour Gherardi ?

Devant leur public, les Grenoblois ne peuvent pas se permettre 90 minutes du même acabit. Le finaliste de la prochaine coupe de France n’aura pas la tête au Stade de France, c’est une certitude. Les coéquipiers de Florian David, qui n’ont plus perdu à l’extérieur depuis 10 matchs, n’ont pas encore assuré leur maintien et ont un calendrier final compliqué. Ils viennent en Isère pour chercher des points et leur victoire récente au Red Star a démontré qu’ils savaient manier avec efficacité l’art du contre.

On connait les problèmes offensifs des protégés du Stade des Alpes. La clé du match sera bien évidemment la capacité du GF38 à marquer (+ d’un but), et à marquer rapidement pour se faciliter le match. Arsène Elogo suspendu, Alharbi ElJadeyaoui pas convaincant depuis son arrivée, Raphaël Gherardi pourrait connaître sa première titularisation depuis plus d’un an. On pourrait d’ailleurs retrouver un « 11 CFA » ce vendredi soir, avec quasiment que des joueurs là l’an passé (+ sans doute Benet, incontournable ces dernières semaines). Des joueurs qui nous ont fait rêver. Des joueurs qui ont connu les émotions et les exigences liées à une montée. Et si c’était la recette qu’il fallait à Grenoble finalement ?

Grenoble Foot 38 – Les Herbiers
Stade des Alpes, vendredi 27 avril 2018, 20 heures.

Leave a Comment