#GF38 – Qui est Charles Pickel ?

#GF38 – Qui est Charles Pickel ?

Alors que le groupe pro vient de retrouver le chemin de l’entraînement, notre rédacteur Martin Bornet va vous dresser au cours des prochains jours une présentation de chacune des recrues grenobloises. Place à Charles Pickel, qui a choisi de rejoindre la capitale des Alpes.

Carrière : formé au FC Bâle

Charles Pickel est un milieu de terrain suisse de 22 ans. Il fait ses débuts de footballeur au sein du club de sa ville natale, le FC Solothurn. Le joueur est alors repéré par le club phare du pays, le FC Bâle (D1 suisse). Il intègre le centre de formation du club suisse à l’été 2011. En décembre 2015, il signe son premier contrat professionnel avec le FCB. Charles ne fera ses débuts en Swiss Super League qu’à la fin de la saison 2015-2016, avec à la clé un titre de champion de suisse. Dans le même temps, il est sélectionné dans les équipes de jeunes de la Suisse. Le 1er Mars 2017, Pickel prend la direction du Grasshopper Zürich (D1 suisse). A la fin de la saison, il est prêté au FC Schaffhausen, puis à Neuchatel Xamax la saison dernière. Il prend alors part à 26 rencontres avec le club neuchâtelois, participant activement au maintien en première division suisse.

Le GF38 s’est attaché les services d’un jeune joueur qui reste sur une saison aboutie et qui aura à cœur de confirmer. Malgré son jeune âge, le suisse est un habitué du haut niveau, avec déjà 49 matchs disputés en D1 suisse. Il est vraisemblablement arrivé pour pallier le départ de Rayan Sanusi.

Quelle place dans l’effectif ? / Poste :

Le néo-grenoblois est un joueur au profil plutôt défensif, qui peut évoluer au milieu de terrain ou en défense. Son poste de prédilection reste toutefois au cœur du jeu, dans une position de milieu défensif ou même de relayeur. On le verrait bien prendre place devant la défense dans le 4-3-3 de coach Hinschberger, en véritable numéro 6. En effet, Charles Pickel est doté d’une très bonne qualité de relance et son profil est assez similaire à celui de Sanusi. Il aura d’ailleurs la lourde tâche de faire oublier un des hommes providentiels de la saison passée.

Leave a Comment