GF38 – L’adversaire de la semaine : Le Havre AC

GF38 – L’adversaire de la semaine : Le Havre AC

Le club :

Pour son deuxième match de la saison Grenoble se déplace au Stade Océane pour y affronter l’équipe du Havre, plus vieux club français. Une équipe qui tout comme Sochaux adversaire du GF38 en première journée, possède une histoire riche avec une victoire en Coupe de France en 1959 et un certain nombre de saisons dans l’élite (22). La dernière en date était d’ailleurs une certaine saison 2008-2009 où contrairement à Grenoble, le HAC n’avait pas su se maintenir en finissant lanterne rouge. Depuis les saisons en Ligue 2 se succèdent, mais le club semble sur la bonne voie avec deux 4èmes places sur les trois dernières saisons et une élimination en barrage face à Ajaccio l’an passé. De plus le Havre possède un des meilleurs centre de formations du pays comme le démontre le fait qu’ils aient formés trois récents champions du monde 2018 (Paul Pogba, Steve Mandanda et Benjamin Mendy), académie sur laquelle le club s’appuie grandement.

Préparation :

Les hommes d’Oswald Tanchot ont su monter en puissance lors de sa préparation, même s’ils ont commencé le 10 juillet avec une défaite 2-1 face à Cholet, club de national. Ensuite les havrais ont enchaîné avec deux matchs nuls et vierges face à Auxerre et Quevilly-Rouen. Enfin le HAC a disposé du Red Star promu en Ligue 2 un but à zéro puis a humilié le rival caennais lors du « trophée des Normands » six buts à zéro. Et la saison de Ligue 2 a donc débuté samedi par un match nul 0-0 au Moustoir avec notamment un penalty stoppé par Yoann Thuram-Ulien, le portier havrais.

Mercato :

En comparaison, Le Havre a vécu un mercato beaucoup moins agité que celui de Sochaux avec seulement 6 départs et 5 arrivées pour le club normand

En ce qui concerne les départs, on a vu Thomas Ayasse effectuait son premier match lundi soir avec son nouveau club de Brest qu’il a rejoint cet été en provenance du Havre où il avait vécu un saison 2017-2018 très compliquée avec seulement une dizaine de matchs disputés. Après plusieurs prêts ces dernières années, l’ailier gauche Tarik Tissoudali s’est engagé avec le club de deuxième division belge du KFCO Beerschot. On peut aussi noter le départ du jeune milieu défensif Dylan Louiserre, très peu utilisé la saison passée qui est parti à Niort. Mais les plus grosses pertes havraises concernent Jean-Philippe Mateta, l’attaquant auteur de 17 réalisations était prêté par l’OL et a été vendu à Mayence pour dix millions d’euros, mais aussi celle de Rafik Guitane. En effet le prodige havrais international U19 avait montrer des très belles choses en Ligue 2 lors de l’exercice précédent et a été recruté par le Stade Rennais l’hiver dernier même si il a terminé la saison au Havre.

Pour ce qui est des recrues, le Havre est allé chercher le milieu de Quevilly Romain Basque en fin de contrat et auteur d’une belle saison 2017-2018, mais aussi l’ailier gauche aux 93 matchs de Ligue 1 Hervé Bazile, libre en provenance de Caen. On doit évidemment mentionner l’arrivée de Fernand Mayembo de Grenoble, le défenseur central international congolais va donc retrouver ses anciens coéquipiers ce vendredi. Enfin l’arrivée de l’attaquant zimbabwéen Tino Kadewere de première division suédoise semble vouloir pallier le départ de Mateta, tout comme celui de l’avant centre d’Avranches Jamal Thiaré.

L’effectif :

Le Havre possède un effectif très sérieux, mélange de joueurs expérimentés et de jeunes prometteurs. Le gardien titulaire est Yoann Thuram-Ulien qui connaît bien la Ligue 2 et a déjà fait parler de lui cette saison avec ce penalty arrêté face à Lorient. Au delà de Fernand Mayembo ou encore de Denys Bain et ses 153 matchs de Ligue 2, Le Havre détient au club grâce à son excellent centre de formation d’autres défenseurs centraux talentueux comme Samba Camara ou encore le jeune Harold Moukoudi, surveillé de près par Rennes et Lyon. Les Ciel et Marine ont aussi à leur disposition de très bon latéraux comme Yacouba Coulibaly ou encore l’international hongrois Bernabas Bese. Au milieu on retrouve Amos Youga qui entame sa deuxième saison au Stade Océane et l’incontournable Jean-Pascal Fontaine, présent au club depuis 2007 et produit du centre de formation havrais. La situation est toujours compliquée pour Zinédine Ferhat qui a effectué une saison incroyable l’an passé avec 20 passes décisives mais l’algérien est en instance de départ, probablement vers Montpellier, Nîmes ou encore Nantes. En tant que milieu offensif Le HAC détient là aussi un joueur légendaire du club en la personne d’Alexandre Bonnet, havrais depuis 2009 et capitaine du club normand. Sur les ailes on peut voir en plus d’Hervé Bazile, le jeune Alimani Gory lui aussi sorti du centre de formation havrais. En pointe les normands dispose de plusieurs options intéressantes comme le ghanéen Ebenezer Assifuah, le zimbabwéen Tino Kadewere, Bevic Moussiti-Oko qui a été titulaire face à Lorient ou encore le néo havrais Jamal Thiaré.

Le Havre sera sans doute cette saison de nouveau un prétendant à la montée en Ligue 1, même si néanmoins l’effectif a été quelque peu bousculé par des belles offres comme pour Guitane, Mateta et peut être Ferhat à venir. L’équipe d’Oswald Tanchot devra donc compter sur ses recrues et sur ses joueurs formés au club pour espérer un bel exercice.

Crédit photo : HAC

Milos Molle

Leave a Comment