GF38 : la défaite sur tapis vert face à Valence confirmée en appel

GF38 : la défaite sur tapis vert face à Valence confirmée en appel

La Commission Régionale d’Appel Réglementaire a rendu son verdict : si elle avait gagné sur le terrain le 19 janvier dernier, la réserve du Grenoble Foot 38 se voit bien sanctionner d’une défaite pour son match dans la Drôme.

La Commission a considéré qu’aussi bien sur le fond que sur la forme que la réserve de l’Olympique de Valence était parfaitement recevable. Entré en jeu en Ligue 2 face à Ajaccio le 10 janvier, Kristofer Kristinsson ne pouvait pas jouer avec la réserve iséroise le 19 janvier alors que l’équipe fanion n’avait pas de match officiel ce week-end là.

Au classement les effets avaient déjà été pris en compte. Valence est 3ème avec 26 points, à 6 et 5 points du duo Bourg-Péronnas – Thonon Evian. Grenoble est 5ème avec 24 points. Le GF38 B et Thonon comptent encore un match en retard.

Le point du règlement concerné (article 167.2 des Règlements Généraux de la FFF) 

« 1. Lorsqu’un club, quel que soit son statut, engage plusieurs équipes dans des championnatsdifférents, la participation de ceux de ses joueurs qui ontjoué des matchs de compétition officielle avec une équipe supérieure de leur club, est interdite ou limitée :-dans les conditions votées par les Assemblées Générales des Ligues régionales pour ce qui est de la participation aux compétitions régionales,-à défaut, dans les conditions énoncées aux paragraphes 2, 3 et 4 du présent article,Toutefois, les restrictions de participation qui sont applicables aux joueurs, du fait de leur participation à des matchs de compétition officielle avec une équipe supérieure de leur club disputant un championnat national, sont, pour leur participation avec une équipe inférieure disputant un championnat national ou un championnat régional, exclusivement celles qui résultent des dispositions des paragraphes 2, 3 et 4 du présent article.

2. Ne peut participer à un match de compétition officielle d’une équipe inférieure, le joueur ou la joueuse qui est entré en jeu lors de la dernière rencontre officielle au sens de l’article 118, disputée par l’une des équipes supérieures de son club lorsque celle(s)-ci ne joue(nt) pas un match officiel le même jour ou le lendemain (ou le surlendemain, s’il s’agit d’un match de Championnat de Ligue 2 décalé au lundi).(…) »

Leave a Comment