Et si Corentin Tirard était la bonne surprise de la saison ?

Et si Corentin Tirard était la bonne surprise de la saison ?

Difficile de tirer beaucoup d’enseignements d’un premier match de préparation. Le match nul face au Mouloudia d’Alger aura néanmoins mis en lumière la prestation de Corentin Tirard, qui a sans doute réalisé là sa meilleure prestation sous le maillot grenoblois (hors réserve), avec, à son crédit une passe décisive sur le but de Nicolas Belvito et une belle activité dans son couloir gauche. Après une première saison difficile au GF38, l’ancien monégasque pourrait être la belle surprise de l’année. On en a discuté avec lui cette semaine.




Pour revenir sur ta première saison avec Grenoble, quel bilan tu tires de celle-ci ?

Déjà, un très bon bilan collectif au vu évidemment de la montée, un super groupe qui m’a très bien accueilli, c’était parfait à ce niveau là. Au niveau personnel, un peu plus compliqué, je suis arrivé en cours de préparation, l’équipe avait déjà commencé depuis deux semaines, elle surfait sur une bonne dynamique après la montée en National. On a fait un bon début de saison, j’ai fait quelques rentrées, c’était un peu compliqué pour moi, c’est assez difficile de rentrer et s’imposer dans une équipe qui est sur une bonne dynamique de résultats. Après la deuxième partie de saison, j’ai eu une grosse blessure qui m’a handicapé pendant quelques mois et cela a été plus difficile au niveau personnel.

Pour cette nouvelle saison en Ligue 2 avec un nouveau staff, quels sont tes objectifs individuels et collectifs ?

Au niveau du collectif c’est de se maintenir, Grenoble mérite la Ligue 2 et mérite d’être dans les 40 meilleurs équipes françaises, on va essayer de stabiliser le club à ce niveau là. Pour ce qui est de moi, faire une bonne préparation pour bien se remettre en jambes, éviter les blessures pour ne pas casser le rythme et essayer de jouer et d’être bon dans le plus de matchs possible

Corentin Tirard : « On ne va pas s’enflammer non plus »

Tu t’es mis en évidence face au Mouloudia d’Alger, c’est déjà l’occasion de te mettre en confiance ?

Oui, on va dire que cela met un peu en confiance car je n’avais pas vraiment joué de vrai match depuis assez longtemps, toutefois cela ne reste que le premier match amical donc on ne va pas s’enflammer non plus, mais c’était un bon petit match pour débuter.

On a aussi vu que tu t’entendais bien sur le terrain avec le nouveau latéral Jerôme Mombris, que peux-tu nous dire sur lui et votre entente ?

A la base je ne le connaissais pas, mais je me suis renseigné, j’ai eu des bons échos sur lui, il a fait beaucoup de matchs de Ligue 2 et cela se ressent, c’est un très bon joueur et il me parlait beaucoup (lors du match), par rapport à moi c’est entre guillemets un « ancien ». Je suis à l’écoute de ses conseils au niveau du placement ou encore des appels. C’est aussi un joueur qui aime bien les une-deux, tout comme moi donc on s’est très bien entendus sur ce point là, et notre entente est une bonne chose.

On t’a toujours vu sur le côté gauche c’est là où tu préfères jouer ?

Oui plutôt, je suis gaucher donc cela m’aide un peu plus, mais si je dois me retrouver à droite je pense que cela pourrait le faire, j’ai déjà jouer à droite par le passé, je suis à l’aise aussi sur ce côté là. Mon poste de prédilection reste à gauche, donc quand le coach est arrivé il m’a tout de suite mis sur le côté, mais si je dois me retrouver à droite il n’y aura pas de soucis

Interview par Milos Molle

Leave a Comment