#Décryptage – Les enseignements de la 33ème journée du National

#Décryptage – Les enseignements de la 33ème journée du National

La 33ème journée du National se disputait ce vendredi 4 mai 2018. On y voit enfin plus clair dans ce championnat qui n’a toutefois pas encore livré tous ses verdicts.




Le Red Star en Ligue 2

Il suffisait d’un point à l’équipe de Régis Brouard. Elle l’a pris contre Lyon Duchère. Le Red Star s’adjuge le titre de championnat du National et retrouvera la Ligue 2 un an après l’avoir quittée.

Grenoble en ballotage favorable

Qui pour accompagner les Audoniens directement en Ligue 2, sans passer par un incertain barrage ? Le GF38 avait un petit avantage sur Béziers, il en a désormais un gros. Suite à leur victoire à Concarneau, conjuguée au nul des Héraultais à Chambly, les Grenoblois n’ont plus besoin que d’un petit point face à Sannois Saint-Gratien pour valider leur ticket pour l’étage supérieur.

Consolat relégué

Les Marseillais étaient passés très proches de l’accession en L2 l’an dernier. 12 mois plus tard, ils prendront la direction de l’ex-CFA. C’est officiel après leur défaite à Boulogne ce vendredi (4-1). Ils ne peuvent même plus espérer grappiller une place (toujours utile en cas de relégation administrative cet été) puisqu’ils ont 3 points de retard sur l’ESSG et seront derrière Saint-Gratien en cas d’égalité finale entre les deux équipes.

Encore 8 équipes concernées par le maintien

Pour se sauver, l’ESSG doit ramener un nul de Grenoble et espérer que Cholet perde par + de 3 buts. Ou plus simplement s’imposer au Stade des Alpes, en comptant toutefois là aussi sur des résultats en sa faveur sur d’autres terrains.
Il y a encore 8 équipes concernées par le maintien. Prenons l’exemple de Lyon Duchère, qui reste pourtant sur des victoires à Grenoble et Laval ou un nul chez le Red Star. Si Pau fait nul contre le Red Star (rien d’improbable), que Cholet bat Créteil (rien d’improbable), que Sannoi gagne à Grenoble (+ grosse cote déjà), que Concarneau face nul à Laval (rien d’improbable) et que les Lyonnais perdent chez eux contre Chambly (qui n’a toutefois plus rien à jouer) et bien ils seraient dans la charrette. Beaucoup de si mais au final pas tant de surprises que ça. Ils risquent en tout cas d’être de nombreux supporters à trembler vendredi… à moins que le GF38 ne mette rapidement fin au suspens, c’est tout ce qu’on espère.

Leave a Comment