#Coup2Projo – L’AC Ajaccio

#Coup2Projo – L’AC Ajaccio

Déjà la quatorzième journée de Ligue 2, et le GF38 commence à avoir fait un bon tour des équipes de ce championnat, il reste cependant notamment l’AC Ajaccio, présent sur le podium l’an passé. Après sa brillante victoire à Orléans, c’est à Grenoble d’enchaîner à domicile vendredi soir face un adversaire qui n’a pas effectué le début de saison rêvé…




Le club :

C’est la cinquième saison de suite que l’AC Ajaccio passe en Ligue 2, après notamment un passage dans l’élite de 2011 à 2014 et une cinglante dernière place et 23 points lors de leur denière saison. Même si les trois premières saisons du retour en Ligue 2 ont été très décevantes, la saison passée Ajaccio a retrouvé une place plus à ses standarts finissant troisièmes. Après une victoire dans un barrage houleux face au Havre, l’ACA a buté sur Toulouse lors de la dernière marche d’accession en Ligue 1.

Le début de saison :

Malheuresement pour eux, le club corse semble retomber dans ses travers cette saison puisqu’ils occupent actuellement la 16ème place avec treize points pour l’instant. Les hommes d’Olivier Pantaloni enchaîne quelques bons résultats et nombreuses déceptions, comme une victoire face au Havre il y a trois semaines, un nul face à Chateauroux puis une défaite décevante dans le derby ajaccien la semaine dernière. Cependant le classement de Ligue 2 reste relativement sérré et seulment deux points sépare l’ACA de Châteauroux, 12ème, rien d’acté donc évidemment.

Le mercato :

C’est premièrement son expérimenté gardien Jean-Louis Leca qui a quitté l’ACA pour le RC Lens en début de mercato. Joris Sainati, défenseur central a lui aussi rejoint un concurrent de Ligue 2 : Le FC Lorient. De plus Ajaccio a connu un « éxode » du côté de la grèce pour trois de ses joueurs, celui de Ryan Kadima, Adboulaye Keïta et Mady Camara respectivement vers Kissamikos, Panionios et l’Olympiakos. Enfin les corses ont dû essuyer le départ du prometteur Antoine Makoumbou vers Mayence en Allemagne. Du côté des nouveaux venus, le poste de Leca a été remplacé par l’arrivée de Benjamin Leroy gardien remplaçant de Dijon. En défense on note les arrivées de l’expérimenté Jeremy Choplin de Niort et le prêt du jeune latéral toulousain Clément Michelin. Aussi en provenance de Niort on retrouve le milieu central Aliou Dembélé après avoir disputé deux saisons pleines avec les Chamois. Des jouers font aussi le chemin inverse, de Grèce à Corse comme c’est le cas de l’ancien milieu d’Amiens Mohamed Youssouf ainsi que le joueur albanais Qazim Laçi qui arrive de l’Olympiakos. Enfin on se doit de terminer avec un ancien du GF38 en la personne de Joseph Mendes qui revient en France après un passage à Reading en Angleterre.

L’effectif et le style de jeu :

Depuis le début de la saison, Olivier Pantaloni n’a jamais vraiment changé son système de jeu préférentiel en 4-2-3-1. Avec dans les buts la recrue Leroy derrière une charnière composé de Choplin et de Cédric Avinel deux joueurs très expérimentés puisque ils cumulent 421 matchs de Ligue 2 à eux deux. Pour la place de latéral droit, cela se dispute entre le jeune Michelin et le plus expérimenté Jerôme Hergault et de l’autre côté on retrouve sauf pépin physique le franco-québécois Manuel Cabit. Le double-pivot du milieu de terrain est composé de l’ancien monégasque Mathieu Coutadeur associé en général au sénégalais Yann Boé-Kane même si Kevin Lejeune gratte du temps de jeu de temps à autre. En tant que numéro dix, c’est une petite légende du club, présent depuis 2010 Johan Cavalli et le très jeune Mattéo Tramoni semble être son principal rival, mais le joueur de 18 ans dispute aussi des matchs côté gauche où il dispute sa place avec Mendes. A droite c’est sans doute le meilleur joueur ajaccien depuis le début de saison Riad Nouri auteur de trois buts et quatres passes décisives. En pointe du onze de l’ACA on retrouve l’éternel Ghislain Gimbert qui tient la barre pour le moment.

Leave a Comment