Comment se préparent les footballeurs du GF38 pendant cet arrêt de la Ligue 2

Comment se préparent les footballeurs du GF38 pendant cet arrêt de la Ligue 2

Mickaël Diaferia est en mode papa poule depuis le début du confinement. Ce qui finalement ne change presque pas grand chose au quotidien du préparateur physique du Grenoble Foot 38, qui a juste moins d’enfants à surveiller en ce moment ! Il a pris quelques minutes pour nous parler de la préparation des joueurs grenoblois dans cette période particulière. Mais pas que.

Micka, quelle est ta situation professionnelle depuis l’annonce de l’arrêt des activités ?

On a posé nos congés pendant 15 jours en attendant de voir comment se terminerait la première période de confinement. Si elle se poursuit, ce que personne n’espère, on passera sûrement à du chômage partiel. Mais là le club a fait ce parti pris là, qui permet de solder une partie des congés payés qui reste à prendre et joueurs et salariés ne perdent ainsi pas d’argent.

Tu restes malgré tout en contact avec les joueurs, quel programme leur as-tu confié ?

Je leu ai donné un programme à suivre sur les 15 jours, avec 4 séances quotidiennes à faire plus une optionnelle pour ceux qui s’ennuie. Je les ai par message tous les jours. Comme tu le disais ce sont de grands enfants (rires) donc ils demandent un bon suivi. Je les au moins par sms. Après ce sont des professionnels, je leur fais entière confiance. Ils savent aussi que le championnat va reprendre, en tout cas ils le souhaitent.

Avec le confinement, est-il a fallu adapter certains exercice par exemple ?

Pour l’instant le confinement permet de sortir donc pas de soucis par rapport à ça. Ils ont à leur programme de la course et du renforcement sans matériel pose pas de soucis. Si on se retrouve dans 15 jours, on évitera peut être d’être trop en salle pour éviter d’être trop les uns sur les autres. On repassera très vite au foot de toute façon. Si cela se limite à ces deux semaines se ressemblera aux vacances de Noël. Et donc si les joueurs s’entretiennent cela ne sera pas très dommageable.

Par contre si ça dure 4-5-6 semaines, là l’aspect mental risque de jouer avec un déconditionnement physique préjudiciable. Cela ne sera pas la même donne et il faudra repartir sur une vraie préparation physique, comme celle qu’on peut faire en début d’année, mais en beaucoup moins de temps si la volonté est de finir la saison.

On te sait proche des joueurs. Avec la situation actuelle ce rôle de presque confident reste important ?

Effectivement il y a toujours un peu ce rôle de « psy », la situation actuelle accentue même les échanges avec certains. Dans cette période, c’est primordial de maintenir les joueurs mentalement. Le physique, ils vont le faire. Je dirais même qu’ils en ont besoin, il y a un petit côté addictif. J’ai déjà quelques mecs qui me disent que le ballon leur manque. Cela se comprend, c’est ce qui régule leur journée. Quand ils ne peuvent pas faire de sport le matin ils deviennent fou.

Un mot pour les non joueurs professionnels de football : la pratique sportive reste importante ?

J’ai pas mal de potes qui m’ont demandé de leur envoyer des petits programmes à suivre (rires), mais c’est très bien que ce soit une préoccupation ! Je conseille effectivement à tous de maintenir une activité sportive si c’est possible. Cela contribuera au bien être, vous dormirez mieux aussi derrière. On ne s’en rend pas toujours compte mais aller au travail c’est une activité physique en soi qu’il faut donc compenser par autre chose en cette période de confinement.
Plus globalement prenez du temps pour vous concentrer sur vous et sur vos proches. On est dans une société où on est tout le temps obligé d’aller à 200 à l’heure. Là par obligation on nous octroie davantage de temps. Sachons en profiter !

On espère très vite revoir Micka et ses joueurs sur le terrain. En attendant restez forts et unis !

Leave a Comment