« Ce n’est pas le même métier » : Comment se préparent les gardiens du GF38 ?

« Ce n’est pas le même métier » : Comment se préparent les gardiens du GF38 ?

Aujourd’hui on s’intéresse à la préparation d’avant-saison des gardiens, qui travaillent spécifiquement et en marge du reste du groupe une partie du temps. C’est Brice Maubleu qui a répondu à nos questions.




Avec votre poste de gardien a-t-on une préparation différente ?

Notre préparation se déroule avec Arnaud (Genty), l’entraineur des gardiens. On reste à 4, on ne va pas courir avec les joueurs, on a un programme athlétique spécifique, c’est dur, on a le droit à beaucoup de musculation. Et depuis hier on a attaqué les plongeons, cela pique un peu, on n’est plus habitué au fait de retomber par terre, et ce sont des efforts qui sont assez violents au niveau du corps. On travaille autant que les joueurs, si ce n’est plus ! Même si c’est différent.

Vous avez fait du renforcement pendant 2 jours, depuis hier les plongeons, quelle est la suite de votre préparation ?

C’est un peu les mêmes circuits que les joueurs, on fait beaucoup de volume, on remet la machine en route, et après on va travailler sur la puissance pour arriver à un travail de vitesse avant les matchs. On prépare le corps pour les matchs de préparation. On va rentrer dans les jeux avec les joueurs à partir de vendredi je pense, où on va pouvoir se faire un peu canarder par les joueurs (rires).

Vous êtes totalement à l’écart des joueurs, vous faites vos exercices à part, vous êtes a 3-4 au lieu d’une vingtaine, comment on le vit ?

Gardien de but ce n’est pas le même métier, le même sport que les autres, on joue avec les mains. C’est différent, on n’a pas la même préparation, on a un préparateur pour nous, ca se passe bien, on a l’habitude nous les gardiens !

C’est un état d’esprit différent que les joueurs de champ ?

Ah oui complétement, on ne fait pas le même sport, on n’a pas le même maillot, on est cantonné à une petite surface de 16 mètres sur 30. Donc la préparation est différente que celle des joueurs, forcément.

Cela ne vous manque pas cet aspect groupe, qui est important sur une pré-saison ?

On va se voir dans les vestiaires, mais sinon on va rentrer dans les jeux avec eux après. Après c’est le travail, il faut qu’on bosse nous, à part… on est habitué nous les gardiens !

Leave a Comment