Avant Chambly : le GF38 n’aime pas les petits

Avant Chambly : le GF38 n’aime pas les petits

Sur une voie princière à défaut d’être pour l’instant royale, le Grenoble Foot 38 (GF38) se déplace à Chambly avec l’objectif de se rapprocher un peu plus d’une accession en Ligue 2 (>> à suivre en direct). Mais les Grenoblois devront se méfier d’une formation qui lutte pour son maintien. Et qui sera en plus animée d’un fort esprit de revanche après que les Grenoblois aient refusé de décaler le match.




It’s a trap !

Chaque rencontre de ce championnat National est un combat. Celui de vendredi risque pourtant d’avoir une saveur encore plus particulière. Le FCCO a habilement communiqué sur l’ « absence de fair-play » des Grenoblois, qui ont refusé de repousser le match le samedi, pour les placer dans le costume du méchant de service. Qu’on soit d’accord ou pas avec sa décision, le GF38 va maintenant devoir l’assumer. Car si les joueurs de l’Oise auront 24 heures de récupération en moins, nul doute que leur entraîneur saura intégrer dans son discours d’avant-match les ingrédients pour leur apporter un petit supplément de motivation et que le contexte à Chambly risque d’être très hostile. Il faudra montrer du caractère : c’est normalement un des points forts des coéquipiers de Julien Deletraz…

>> Le président de Chambly tacle Grenoble

Le GF38 n’aime pas les petits

Les Isérois devront se montrer d’autant plus prudents, qu’ils ont du mal contre les mal classés cette année. Si le GF38 n’a perdu contre aucune des équipes en lice pour l’accession en Ligue 2, son bilan face aux quatre derniers de l’actuel classement est plus compliqué avec des défaites à Créteil et Avranches et des nuls concédés à la maison contre Consolat et… Chambly. Lors du match aller, malgré un penalty et une supériorité numérique de plus d’une heure, les joueurs de Guégan n’avaient en effet jamais réussi à trouver la faille. Une (in)efficacité offensive qui sera encore certainement la clé ce vendredi. En 2018, en championnat, Grenoble n’a marqué que deux fois dans le jeu : la frappe improbable d’Abou Demba à Rodez et le tir contré de Belvito au Red Star. Les autres buts sont venus de phases arrêtées qui pourraient donc à nouveau débloquer la situation.

>> Le classement du National

Un groupe costaud

S’il devra encore se passer de Coulibaly (dernier match de suspension) et Abou Demba, Olivier Guégan peut en revanche compter sur les retours de Fernand Mayembo et Eric Vandenabelle. Maxime Spano Rahou a lui une semaine de plus d’entraînement dans les jambes. Avec Bengriba, on a quand même du très costaud défensivement devant un Maubleu en forme ces dernières semaines. Le technicien isérois pourra s’appuyer sur cette base défensive pour pourquoi pas laisser pour une fois les commandes du jeu à l’équipe adverse pour une fois et profiter de la vitesse de Chergui, Sotoca, Dady Ngoy et autre Elogo en contre…

>> Les 16 Grenoblois retenus

Leave a Comment