Après GF38 – Sion (1-1) : Grenoble a passé le test

Après GF38 – Sion (1-1) : Grenoble a passé le test

Face à une formation de l’élite suisse, plus avancée dans sa préparation, le Grenoble Foot 38 a livré une prestation encourageante (1-1), quelques jours après un premier match de préparation déjà satisfaisant.

Avec Sion, l’opposition est montée d’un cran. Sans être flamboyante, parfois même poussive, la formation suisse était tout de même d’un autre niveau que le Puy, ne serait-ce que sur le plan physique puisque les Helvètes entameront leur saison dans une petite dizaine de jours.
Si Valon Behrami était en mode spectateur, Sion comptait tout de même dans ses rangs quelques pointures, à commencer par Alexander Song, un des meilleurs de son équipe ce mercredi.

Une poussivité sédunoise qui peut s’expliquer par la solidité affichée par Grenoble. Bien défendre, et sortir le ballon proprement. Les coéquipiers de Pierre Gibaud, qui a une nouvelle fois hérité du brassard, se sont plutôt bien attelés à ses tâches. Devant ce fut parfois un peu plus brouillon collectivement mais on sent que les automatismes et les complémentarités commencent à venir.

Philippe Hinschberger a une nouvelle fois accordé du temps de jeu à tous les joueurs aptes (nous ferons un point « blessés » dans la journée), avec des compositions « mixtes » (jeunes dispatchés sur les deux mi-temps).

GF38 (MT1) : Salles – Silvestre-Brac, Gibaud, Nestor, Abdallah – M’Changama, Pickel, Pambou – Tinhan, Djitté, Ondaan.
GF38 (MT2) : Salles – Gibaud, Nestor, Goteni, Abdallah – Elogo, M’Changama, Michel – Brun, Raspentino, Ondaan (puis sortie à mi mi-temps des joueurs qui avaient déjà joué la première et entrée de Belmonte, Gyeboaho notamment).

Côté Sion : Mitryushkin (46e Fickentscher); Kouassi (72e Ruiz), Andersson (46e Abdellaoui), Ndoye (72e Bamert) ; Maceiras (65e Khasa), Toma (65e Patrick), Song (65e Mveng), Adao, Lenjani (65e Facchinetti) ; Kasami (65e Uldrikis), Fortune (65e Itaintinga). Entraîneur : S. Henchoz.

Les deux buts font suite à des penaltys généreux : sur le 1er l’attaquant de Sion s’emmène le ballon de la main de manière très flagrante avant la faute grenobloise. La faute sur Ondaan sur le penalty transformé par Tinhan n’est pas des plus évidente non plus.

Vous avez été plusieurs à nous demander « top » et « flop » pour ce match. Ce dernier point est difficile à analyser : le GF38 reste en phase de début de préparation, il est légitime que tout ne soit pas encore parfait. Individuellement, tous les éléments alignés ont montré des choses intéressantes. Maladroit dans la finition, Djitté a par exemple était un point de fixation pertinent pour les deux flèches alignées à ses côtés, et a démontré de belles qualités dans le jeu aérien également.

Les points positifs sont plus faciles à définir, d’autant plus quand les attentes ne sont pas spécialement élevées, pour les raisons exprimées ci-dessus.

Esteban Salles a donné de sa personne, notamment sur les ballons aériens. Le 3ème gardien dans la hiérarchie profite de cette préparation pour s’offrir du temps de jeu et ainsi prendre quelques repères plus concrets. Cela peut toujours servir pour la suite.
La paire Gibaud – Nestor continue de travailler sa complémentarité. Elle a été plus en difficulté que face au Puy, la qualité en face n’était pas la même non plus. On attends plus d’Abdallah, notamment offensivement. Le jeune Goteni a été intéressant en seconde période, Pambou s’en est bien sorti en latéral gauche en fin de match face à un « client ».

Puisqu’on est sur Pambou, parlons du milieu de la première période, la grosse satisfaction à nos yeux. Déjà, le joueur formé à Nantes a confirmé son très bon premier match, dans la récupération comme dans l’animation. Avec M’Changama et Pickel, le trio a très bien fonctionné lors des 45 premières minutes. Le Suisse ne paye pas de mine, mais il est toujours extrêmement bien placé et est très propre dans ses transmissions. Le successeur de Sanusi ne devrait pas décevoir à notre avis… Quant à YMCA il est déjà en jambes et semble prendre de plus en plus la place de leader technique du GF38. Elogo et Flo Michel ont été très bons en seconde période. Le premier est toujours ce joueur capable de faire des différences (il avait aussi le brassard en fin de match) quant à Flo Mich il a apporté pas mal de percussion et a été juste dans la plupart de ses choix.

Devant Tinhan a été le joueur à se mettre le plus en évidence, au-delà de son penalty. Ses prises de balle, sa vitesse d’exécution, précieuse aussi dans les petits espaces, ont mis en difficulté la défense helvète. Ondaan est un poison, il provoque le penalty et a souvent mis en difficulté son latéral. Raspentino est vraiment très intéressant dans ses déplacements mais n’a pas vraiment de situations à exploiter.

Grenoble a poursuivi son début de préparation encourageant avec de nouveaux principes de jeu rapidement intégrés par les joueurs. Cela reste difficile de dégager une équipe-type pour le moment mais le niveau global du groupe est intéressant, avec des éléments pas forcément attendus.

  1. […] Après GF38 – Sion (1-1) : Grenoble a passé le test – il y a 8 heures […]

Leave a Comment