Après GF38 – Auxerre : un Grenoble au petit trot

Après GF38 – Auxerre : un Grenoble au petit trot

Face à une faible réserve de l’AJA, Grenoble a assuré une victoire qui lui permet de suivre le rythme de Villefranche et du Puy.




Le public du Stade des Alpes n’a que très rarement eu l’occasion de se réchauffer samedi. Mais en dépit d’un thermomètre en dessous de zéro et d’un terrain capricieux, Grenoble a quand même contenté les courageux venus braver le froid. Précisément à la 46e minute quand Edwin Maanane reçoit une balle récupérée par Raphaël Gherardi aux 30 mètres. Et au bout de son raid solitaire, sortir une frappe qui va se loger dans la lucarne de Xavier Lenogue, cloué sur sa ligne. Mais à part cette action, le match n’aura pas été très animé. En conférence de presse, Olivier Guégan regrettera que ses hommes n’aient pas été assez juste techniquement pour « aller chercher ce troisième but. » Résultat ? Un deuxième acte terne, l’AJA étant totalement impuissante face à des Grenoblois qui se sont contentés de gérer.

Le GF aura tout de même dû attendre la 42e minute de jeu pour ouvrir le score, après que Gherardi se soit fait faucher dans la surface, juste au moment d’armer une frappe en face-à-face avec le portier auxerrois. C’est l’inévitable Edwin Maanane qui transformera le penalty. Portant son total de buts après ce match, à huit en championnat. « J’espère atteindre la quinzaine, voire même la vingtaine cette saison. C’est un objectif personnel », confiera-t-il après le match. La partie aura aussi été animée par une frappe sur la barre de Maxime Spano alors que le but auxerrois avait été laissé grand ouvert par Xavier Lenogue, rester à terre après avoir claqué une tête de Florian Sotoca sur un corner de Raphaël Gherardi. L’AJA répondra par Romain Montiel, qui frappera sur la barre de Brice Maubleu, en se jetant sur un centre de Roman Laspalles. Mais à part ça, rien à signaler. Si ce n’est les premiers pas de Jan Kaye avec Grenoble, rentré pour les 20 dernières minutes. L’ex troyens s’est d’ailleurs dit « heureux d’avoir été très bien intégré par un groupe sympa. »

Le GF38 s’est donc tiré d’un match qui avait tout d’un nouveau piège. Sans forcer son talent.

LE LIVE GF38 – AJ AUXERRE

Leave a Comment