AC Ajaccio – Grenoble Foot 38 : déjà décisif pour la suite ?

AC Ajaccio – Grenoble Foot 38 : déjà décisif pour la suite ?

C’est la reprise de la Ligue 2 ce vendredi ! Pour son premier match de l’année 2020 et le premier match de la phase retour, le GF38 se déplace chez l’AC Ajaccio, 4ème du classement. Une rencontre qui pourrait conditionner les ambitions grenobloises pour la suite de la saison.

Ambitions. Le mot est revenu à plusieurs reprises ce jeudi lors de la conférence de presse d’avant-match. A l’aube de la phase retour du championnat, les footballeurs grenoblois peuvent effectivement en nourrir quelques unes, même si finalement pas plus (et même plutôt moins) que l’an passé à pareille époque. Philippe Hinschberger l’a rappelé : son équipe n’est qu’à 4 points du 5ème et compte 9 longueurs d’avance sur le barragiste. De quoi aborder avec sérénité la suite du championnat.

Une suite immédiate qui pourrait toutefois rapidement écorner les ambitions iséroises. Les coéquipiers d’Eric Vandenabeele se déplacent en effet ce vendredi chez le 4ème du classement, l’AC Ajaccio.
Si le Top 3 semble déjà hors de portée – le 3ème, l’ESTAC, compte 12 points de plus que Grenoble, la formation corse reste pour le moment dans le viseur avec 7 points de plus. Une victoire à François Coty ramènerait ainsi le GF38 à seulement 4 longueurs de l’ACA… mais un revers l’éloignerait à 10 points. Un écart conséquent avec la 4ème place qui ne laisserait quasiment plus qu’un strapontin en vue pour s’offrir quelques sensations fortes en fin de saison.

L’équipe d’Hinschberger se déplacera en Corse privée de deux éléments clés : Adrien Monfray, qui avait tout disputé jusque là, et Charles Pickel, qui n’avait manqué qu’un match, tous les deux suspendus. C’est la colonne vertébrale de l’équipe et son axe défensif qui est touché. Loic Nestor et Anthony Belmonte seront chargés de les faire oublier. Une bonne opportunité pour les deux anciens blessés longue durée de montrer qu’ils ont leur place ; on attend d’ailleurs avec curiosité la première titularisation du milieu de terrain.

Pour le reste il sera intéressant de voir si la trêve à un peu rabattu les cartes devant ou si le trio Semedo, Djitté, Ondaan va garder la confiance de son staff pour débuter face à l’ACA.

Les Grenoblois ont également une petite revanche à prendre. Ils ont subi une de leur trois défaites de la phase aller contre Ajaccio face à qui ils ont livré peut être les pires 45 minutes de l’ère Hinschberger.

La formation d’Olivier Pantaloni, savant mélange d’expérience et de prometteuse jeunesse avait séduit au Stade des Alpes et aura à cœur de bien démarrer l’année pour confirmer son excellente première moitié de saison.

L’info en + :
L’an passé Grenoble s’était imposé grâce à un but de 40m de Belvito. L’attaquant avait profité de l’excellente analyse vidéo du staff grenoblois qui avait noté que Benjamin Leroy évoluait souvent à plusieurs mètres de sa ligne. Nous avons posé la question à Francis de Percin à l’entraînement cette semaine : visiblement le portier corse a retenu la leçon et se montre plus prudent cette année !

Les compositions probables :
ACA:Leroy – Kalulu, Avinel, Diallo, Huard, Bayala, Coutadeur (cap.), Laci, M. Tramoni, Courtet, Cuypers.

GF38 : Maubleu (cap.), Gibaud, Nestor, Vandenabeele, Mombris, Belmonte, Coulibaly, Benet, Semedo, Ondaan, Djitté.

Leave a Comment