A quoi ressemble la journée d’un footballeur du GF38 ?

A quoi ressemble la journée d’un footballeur du GF38 ?

A l’arrêt depuis une semaine, le footballeur grenoblois n’est pour autant pas en vacances même si la date de reprise de la Ligue 2 reste aujourd’hui toujours inconnue. Pour avoir une meilleure idée du quotidien d’un joueur professionnel, nous avons demandé à Eric Vandenabeele de nous faire son petit planning d’une journée. Parallèlement nous avons questionné sa compagne Maëlia de ce qu’impliquait d’avoir un époux sportif à domicile H24. On en profite pour adresser nos félicitations aux deux époux qui sont dans l’attente d’un heureux événement !

Le planning d’une journée-type d’Eric Vandenabeele (avec les commentaires de madame en rouge). Vous verrez que le football (en bleu) tient toujours une place très importante malgré la situation, juste devant… Football Manager et le mode papa-poule !
Pour précision, les Vandenabeele sont repartis dans le Nord, dans de la famille, depuis le début du confinement.

  • 8h : Réveil
  • 8h15 – 9h : Renforcement / Gainage
  • 9h – 10h : Course
  • 10h : Petit Déjeuner
  • 10h30 – 12h : Activités avec ma fille
  • 12h : Déjeuner
  • 13h : Sieste
  • 14h – 16h : Football Manager
  • 16h – 17h : Séance avec ballon dans le jardin
  • 17h – 19h : Activités avec la petite (ah du coup je ne savais pas qu’il apprenait à notre fille à jouer à FM (rires))
  • 19h : Dîner
  • 20h : Jeux de société en famille
  • 22h30 : Coucher (après une journée quand même pas trop chargée au niveau des tâches ménagères (rires))

Maëlia : « On essaie d’apprécier chaque moment en famille »

 

Sans langue de bois, est ce que ce n’est QUE du plaisir d’avoir un footballeur à la maison la plus grande partie de la journée ?

« Être avec Eric H-24 c’est quasi que du plaisir oui, nous sommes actuellement confinés chez mon papa dans le nord de la France avec une partie de ma fratrie et on profite un maximum. Ce confinement nous permet aussi de pouvoir nous retrouver un peu avec Éric et notre fille car comme vous le savez, Eric était blessé ces derniers temps et dans ces moments là on le voit beaucoup moins souvent entre les entraînements et les soins… On aurait préféré se retrouver dans un contexte différent, mais on essaie d’apprécier chaque moment en famille. Bon, pour ne rien vous cacher, on a quand même une petite ombre sur le tableau, vu qu il n’y a plus de foot, ni de foot à suivre à la télé c’est Football Manager à FOND !!! Mais bon je ne veux pas lui enlever son petit plaisir à lui aussi. »

Qu’est ce que ça change dans ton quotidien ?

« Cela ne change vraiment pas grand chose pour moi, hormis le fait de cuisiner en plus grande quantité car nous sommes, en effet, plus nombreux. Pour ma part j’étais en arrêt avant le confinement, nous attendons un heureux événement, j’avais donc du m’arrêter avant tout ça. »

A tes yeux cette période ressemble-t-elle finalement un peu à la trêve de Noël ou à la trêve estivale ou constates-tu de grosses différences ?

« Je trouve cela quand même un peu différent. Vu le contexte actuel, il est difficile de se dire que nous sommes en vacances, et pourtant il faut essayer de se l’imaginer comme tel dans l’hypothèse où la saison reprenne et que nous n’ayons pas de trêve estivale. Cette année les vacances ne seront peut être pas à la mer, les pieds dans le sable, mais quand on voit ce qu il se passe dehors on se dit qu’il y a bien pire alors on profite de pouvoir être, nous, en famille. Pour Éric je pense que ce repos forcé n’est pas simple, ça fait un peu moins de 2 mois qu’il n a pas joué au foot et je pense qu’il se languit déjà de retrouver le terrain. »

Leave a Comment